Topsante.org

La santé pour tous !

Tags: Femme   Santé  

Une soirée en boîte s’accompagne souvent d’une boisson alcoolisée ou autres breuvages rafraichissants.

 Vous faites de nouvelles rencontres, vous vous échangez des sourires et engagez la conversation. À un moment donné, vous vous sentez mal, on vous propose de vous raccompagner et c’est là que vous perdez le fil. Le lendemain, vous ne vous souvenez de rien et pourtant vous avez un sentiment étrange. Mesdames, vous avez peut être été droguées à la « drogue du violeur ». Parmi les drogues les plus utilisées, on retrouve le GHB.

Le GHB (gamma-hydroxybutyrate) est un psychotrope dépresseur. Cette substance agit sur le système nerveux central, en faisant retarder le fonctionnement du corps et engourdir le cerveau. Cette drogue se présente sous différentes formes : liquide, en poudre blanche, en granulés ou en comprimés.  Elle est inodore et incolore, et une fois dissoute dans un verre de soda ou de boisson alcoolisée, il est quasi impossible de détecter sa présence. Bien qu’elle ait un léger goût salé et savonneux, celui-ci se dissipe quand elle est mélangée à un autre produit.

Les effets les plus notables en cas de prise de GHB sont : Relaxation musculaire, Réduction de l’anxiété, Euphorie, Somnolence, Nausées , Vomissements, Transpiration, Incoordination des mouvements, Ralentissement du rythme cardiaque, Désorientation 

Confusion : A forte dose, la consommation de cette substance peut avoir différentes conséquences allant de simples vertiges et fatigue, à la perte de mémoire, au délire, au coma ou à la mort.

Il est possible de prévenir la prise de GHB en détectant sa présence : Un groupe d’étudiants américains de l’Université de Caroline du Nord a mis au point un vernis à ongle qui permet de savoir si le verre contient des substances psychotropes comme le GHB ou encore le Rophynol. Il suffit juste de tremper le bout de l’ongle dans le verre, si le vernis change de couleur, cela indique qu’il contient de la drogue. Une invention louable !

Scroll to top