Topsante.org

La santé pour tous !

 Attacher une feuille d’aluminium derrière vos radiateurs : Vos radiateurs, si vous en avez, ne réchauffent pas seulement vos pièces mais aussi les murs près desquels ils sont installés. Si vous étalez une feuille d’aluminium sur le mur derrière eux, la chaleur dégagée par l’arrière du radiateur va se réfléchir dans la pièce, au lieu d’être absorbée par le mur. Assurez-vous bien d’utiliser du papier aluminium – tout autre papier est inflammable.

 Calfeutrer vos fenêtres avec du mastic : Les fenêtres sont les plus grandes responsables de la perte de chaleur. Si leurs cadres ne sont pas bien scellés, vos frais de chauffage vont être beaucoup plus élevés que ce qu’ils devraient être. Mettre un peu de mastic dans les recoins où l’air passe va résoudre ce problème. Au préalable, assurez-vous de retirer tous les vieux restes de l’isolant précédant. Puis, appliquez le mastic sur le cadre de vos fenêtres, en pressant le tube fortement. Vous pouvez aussi appliquer le mastic avec un pistolet spécialisé. Cette méthode fonctionne sur les cadres de fenêtres en bois en en plastique.

Conseil : Repérez les trous isolés, ou faites bouger une allumette ou un briquet contre le cadre de la fenêtre. Quand vous apercevez la flamme bouger, cela veut dire que vous avez du travail !

Utiliser un joint de fenêtre auto-adhésif dans le cadre de vos fenêtres : Les cadres de fenêtres eux-mêmes deviennent venteux mais aussi entre les fenêtres et leurs cadres, et pour cela il y a une solution très pratique : les joints de fenêtre auto-adhésifs. Vous choisissez quelle densité et matériau vous souhaitez (mousse ou caoutchouc, par exemple). Vous nettoyez l’intérieur du cadre et vous le collez dessus ! Cela marche aussi très bien sur les portes.

Conseil : prenez soin de remplacer le ruban adhésif régulièrement parce qu’il peut se tordre au fil des utilisations et devenir de moins en moins efficace.

Éliminer les courants d’air avec un boudin de porte : Pour tous ceux qui ne se sentent pas à l’aise avec le rafistolage de fenêtres ou de portes, il pourrait y avoir une solution plus facile : les boudins de porte. Ils se placent sur le bas de la porte, en comblant le vide entre le sol et le seuil de la porte. Leurs avantages résident dans le fait qu’ils sont amovibles. Sitôt que le froid s’en est allé, vous pouvez les enlever sans difficultés. Il y a des modèles simples synthétiques, ou bien d’autres plus élaborés. Et bien sûr, ils marchent pour les fenêtres aussi bien que pour les portes.

Scroll to top