Topsante.org

La santé pour tous !

l'Agence du médicament (ANSM) a révélé en juin 2017 que la warfarine (Coumadine) ou l'acénocoumarol (Minisintrom, Sintrom) étaient des anti-coagulants les plus sûrs à utiliser, contrairement à la fluindione qui est commercialisée exclusivement en France.

 Elle rappelle que la fluindione contenue dans le médicament Préviscan ne doit en aucun cas être prescrite comme anticoagulant antivitamine K initial.

Elle souligne que « La warfarine (Coumadine) est le médicament de référence quand un traitement anticoagulant par antivitamine K doit être mis en place » alors que « les effets indésirables graves immunoallergiques (atteintes cutanées et rénales, parfois graves) » de la fluindione en début de traitement sont constatés depuis des dizaines d’années.

La revue Prescrire qui a publié le rapport de l’ANSM rapporte que cette dernière « a aussi conseillé de surveiller la fonction rénale et l'apparition de tout signe évocateur d'une réaction immunoallergique chez les patients traités depuis moins de 6 mois par fluindione ».

« Avec publication des données de l'assurance maladie permettant à chacun de voir les effets de cette action », la revue espère que l’Agence tirera plus souvent la sonnette d’alarme quant aux effets indésirables de la fluindione.

Scroll to top