Topsante.org

La santé pour tous !

Votre cerveau se mange lui-même lorsqu’il manque de sommeilUne étude récente, réalisée par des chercheurs italiens et publiée dans le Journal of Neuroscience, révèle que le manque de sommeil influe énormément sur le cerveau, poussant même ce dernier à s’autodétruire.

 « Lorsque vous dormez mal, ou trop peu, votre cerveau s’autodétruit », affirment les chercheurs, qui expliquent qu’un cerveau qui manque de sommeil peut « littéralement se manger lui-même ! »

Pour cette étude, les chercheurs ont mené des expériences sur quatre groupes de souris : Un groupe de souris dormait entre 6h et 8h, un deuxième groupe dormait de façon intermittente, un troisième était privé de sommeil pendant 8h et un dernier groupe a été maintenu éveillé pendant 5 jours.

Tout au long de l’expérience, les chercheurs ont fait des analyses sur les cerveaux des cobayes. Ces dernières ont montré que, chez les souris qui avaient le moins dormi, les cellules qui étaient censées « nettoyer » le cerveau durant le sommeil se sont attaquées aux synapses.

De nombreuses études avaient déjà trouvé des liens entre le manque de sommeil et différents troubles comme une diminution de la concentration et de la vigilance, une dépression, un surpoids, un affaiblissement du système immunitaire, le diabète, l’hypertension et même certains cancers.

Scroll to top